Universités d'entreprise, expansion mondiale des universités d'entreprise, éducation des dirigeants, entreprise apprenante, éducation tout au long de la vie, responsabilité sociale et environnementale, décloisonnement sociétal, management du changement, globalisation, hyper compétition, Web 2.0, réseaux sociaux, impact des apprentissages sur le business, l'humain au cœur, partenariats universités académiques universités d'entreprise, pouvoir et influence de l'éducation d'entreprise, intelligence collective, le sens des mots…
 

DANS LES MÉDIAS

PRESSE BRÉSILIENNE

Power point cede lugar a
games, vídeos e simulações
Jornal Valor Econômico - CAD F
ESPECIAIS - 17/7/2015

PRESSE

Comment devenir un businessman sur mesure.
Juin 2014

PRESSE BRÉSILIENNE

Annick Renaud-Coulon explica o papel das universidades corporativas
Sepembre 2013

RADIO

Retrouvez Annick Renaud-Coulon sur Canal Académie, la radio de l’Institut de France où elle interview des directeurs d’universités d’entreprise avec Monsieur Bertrand Collomb, Membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques.

PRESSE

Les salariés sur les bancs de l'école
5 avril 2012

PRESSE

Quand les entreprises créent leurs écoles
31 janvier 2012

PRESSE CHILIENNE

Universidades Corporativas: la sala de clases al interior de la empresa
Juillet 2011

PRESSE ESPAGNOLE

Cuando la empresa es la mejor universidad
Mai 2011

PRESSE ARGENTINE

Las Universidades Corporativas son la encargadas de acompañar los cambios
Mai 2011

RADIO

Emission sur Radio Classique
Diffusée le 29 mars 2010.

PRESSE INDIENNE

Learning on the job
24 octobre 2010

PRESSE AMÉRICAINE

Corporate Learning
20 septembre 2010

PRESSE ITALIENNE

L'università in proprio conquista le imprese
15 septembre 2010

PRESSE

Un réseau social inédit pour les universités d'entreprise du monde entier.
19 avril 2010

PRESSE

Quesaco ? CUCP.
Mai 2010

PRESSE

« CUCP sera un réseau social pour les universités d'entreprise.»
Avril 2010

PRESSE

« Annick Renaud-Coulon : Les universités d’entreprise : à quoi ça sert ? »
Avril 2010

PRESSE ALGÉRIENNE

Supplément économique
du 12 au 18 janvier 2009.

PRESSE AMÉRICAINE

Corporate social responsibility: How can learning contribute?
Décembre2008

PRESSE AMÉRICAINE

‘Corporate Social Responsibility Revisited’…Lire l'article à propos du livre d'Annick Renaud-Coulon par le magazine américain, Chief Learning Officer.
Juin 2008

PRESSE

La vogue des Universités d’entreprise
Edition du 23 juin 2008

 

PRESSE




Edition Avril 2008




Edition Avril 2008

TÉLÉVISION

Emission sur LCI
Diffusée le 28 mars 2008.

PRESSE




Edition Mars 2008

PRESSE ALGÉRIENNE
Edition du 23 au 9 mars 2008

PRESSE

L'université d'entreprise se développe entre la fac et la business school.
Edition du 8 mars 2005

TÉLÉVISION

Invitée de Décideurs, l'émission de Jean-Marc Sylvestre.
Diffusée le 1/11/2004.

 

PRESSE ALGÉRIENNE

Corporate University
Un concept qui bouleverse les représentations de l’entreprise
« La confiscation du pouvoir de décision par quelques décideurs haut placés peut démobiliser et surtout démotiver les meilleurs collaborateurs du groupe. »
Edition du 28 novembre 2005


« La porte du changement s’ouvre de l’intérieur »
« Annick Renaud-Coulon est experte internationale des Corporate Universities et présidente de « The European Club of Corporate Universities ». Pour avoir initié, produit et conduit la première recherche approfondie sur les universités d’entreprise sur 4 continents, Annick Renaud-Coulon est aujourd’hui l’une des expertes les plus reconnues dans le monde dans ce domaine. »
Edition du 28 novembre 2005

 

PRESSE

La multiplication des projets d'université d'entreprise dépasse largement l'effet de mode", selon la présidente du Club européen des universités d'entreprise.
Edition du 15 avril 2005

 

TÉMOIGNAGES

"Université d'entreprise" : voilà un joli paradoxe. En dépit des globalisations, mondialisations et autres tentations d'homogénéité, chaque entreprise reste singulière, qu'elle soit dotée d'une culture, d'une âme ou d'une identité. Or le mot d'université, dans son ancrage étymologique, manifeste le contraire : ou comment le singulier s'ouvre à l'universel.
Prétention démesurée ? Présomption impertinente ? Ambition déplacée ?
L'étude conduite par Annick Renaud-Coulon répond à ces questions en scrutant les intentions mais surtout en analysant les faits : qu'y fait-on ? qu'y apprend-on ? qui forme-t-on ?
Il ressort de cette étude que l'université d'entreprise n'est pas la danseuse du président : qu'elle soit encore balbutiante ou que la durée l'ait confirmée, elle relève d'une stratégie.

Alain Etchegoyen
Philosophe

 
agenda

Création d’universités d’entreprise actuellement en cours avec l’accompagnement d’Annick Renaud-Coulon et de consultants seniors formés à son approche.

 

PARMI LES ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

Annick Renaud-Coulon a initié, conçu et animé des ateliers Philosophie appliquée aux Universités d’entreprise en partenariat avec Philosophie Magazine, dont le rédacteur en chef adjoint, Michel Eltchaninoff, philosophe, ancien élève de l'ENS et agrégé de philosophie, proposa des éclairages philosophiques d’une intense densité intellectuelle autour de chacun des thèmes abordés :

 

Qu’est-ce qu’éduquer et apprendre à l’heure du numérique ? Avec Michel Serres chez Neoma.

Dans une société qui devient cognitive et numérique, que signifie former, instruire, se former, apprendre, éduquer, transmettre ? Quel est le devenir de ces fonctions qui semblent arrimées à la nature humaine depuis toujours, quand le savoir est désormais partagé et accessible à tous ou presque ; quand les connaissances semblent s’acquérir sans effort, sans coût et sans délai ; quand le jeu, le plaisir, l’image, le son, les outils collaboratifs à distance s’immiscent dans les processus d’apprentissage avec un succès grandissant d’estime et d’usage ?
La transformation de l’acte d’apprendre n’a d’égal que la mutation – de l’acte d’éduquer. L’écrit est partout, sur tous les écrans.
L’Université d’entreprise, espace d’éducation appliquée, est contrainte de se transformer, de s’adapter aux attentes nouvelles. Saura-t-elle éviter une assimilation des outils nouveaux à des méthodes d’apprentissage ? Saura-t-elle circuler entre le connu et l’inconnu, le formel et l’informel, le proche et le lointain, le virtuel et l’actuel, les cursus traditionnels et l’alternance, l’effort et le plaisir, le risque et l’aventure ?

La responsabilité sociétale de l’entreprise peut-elle s’imposer en outil de gouvernance ? Avec Yves Michaud, chez Pernod Ricard.

Pour le philosophe Alain Etchegoyen, la responsabilité est un maître mot qui a plus de valeur que de sens, qui est utilisé à tire-larigot et qui a fait l’objet de nombreux débats sur ses fondements juridiques que sont la faute et le risque. Au-delà de son acception juridique qui conduit à l’inaction et au principe de précaution, la philosophie invite à questionner la responsabilité dans son acception morale, sociale et politique. L’entreprise responsable est celle dont tous ceux qui la constituent sont capables de répondre de leurs actes envers tous les autres, - désignés sous l’appellation de parties prenantes, - sans y être contraints par qui que ce soit.
Annick Renaud-Coulon défend depuis 2008 l’idée de confier à l’Université d’entreprise la mise sous tension de l’entreprise afin de la mettre en apprentissage de sa responsabilité sociale et environnementale envers ses parties prenantes internes et externes, l’aider à jouer un rôle déterminant dans la concrétisation des intentions vertueuses de responsabilité sociétale, laquelle doit devenir un outil de gouvernance.

L’accompagnement du changement est-il pourvoyeur d’innovation et de sens ? Avec Raphaël Enthoven chez Orange Campus.

Dans la complexité du XXIe siècle, les universités d’entreprise se révèlent comme des leviers privilégiés à même de donner de nouvelles clés de compréhension des transformations du monde et des aides opérationnelles déterminantes en ce domaine.
Matrices d’échanges et de débats, elles ont la capacité d’aider les personnes et les équipes à identifier et nommer les changements systémiques et internes à leur entreprise, les interactions entre l’interne et l’externe.
Elles ont la capacité d’aider à combattre les résistances au changement, à regarder d’une manière nouvelle les fondamentaux de l’entreprise que sont son histoire, ses valeurs, sa culture ; l’importance du relationnel et du symbolique. Elles ont enfin la capacité d’aider à prendre du recul sur les différentes dimensions du temps, sans lequel le changement n’existe pas comme le disait Aristote.
Remettre toujours l’humain au centre dans les transformations subies et désirées, tout en ouvrant de nouveaux territoires d’opération pourvoyeurs d’innovation et de sens, voilà ce que les entreprises sont en droit d’attendre de leur structure éducative interne pour naviguer dans l’incertitude !

L’intelligence sensible permet-elle de mieux saisir la complexité du monde et de développer la compétitivité des entreprises ? Avec Charles Pépin chez Chanel.

Les entreprises sont réputées pour savoir gérer la technique, les chiffres, le rationnel. Pourtant dans un monde incertain, complexe et en transformation radicale, n’ont-elles pas besoin d’acquérir de nouvelles capacités pour mieux comprendre leur environnement, pour mieux s’y positionner de manière pérenne et accroître leur compétitivité ? N’ont-elles pas besoin de développer un regard sensible sur elles-mêmes et leurs parties prenantes afin de mieux saisir les opportunités qui s’ouvrent à elles et de mieux répartir leurs forces; d’apprendre à penser hors des cadres rationnels habituels des sciences dures pour s’ouvrir à d’autres types de savoirs et de pratiques : sciences humaines, pratiques esthétiques ?
Quelle est la place que les Universités d’entreprise donnent au beau et à l’esthétique au cœur de l’entreprise ? Quelle est leur capacité à faire travailler sur l’importance de l’émotion dans la performance, à oser l’intuition, la passion, l’engagement, et même à inviter au rêve qui inspire et fait agir — le tout sans renoncer à la puissance de la rationalité ?

 

Interventions d’Annick Renaud-Coulon

  • Au Corporate Universities and Ac@demies Summit 2015 organisé par Fleming Europe à Amsterdam  sur le thème The Impact of Digital on Corporate Universities ; Au Corporate Universities and Ac@demies Summit 2014  à Bruxelles où elle fut en charge du Summit Kickoff Keynote ; au Corporate Universities and Ac@demies Summit 2013 à Bruxelles sur le thème : Reinventing the Corporate University Model for Matching Vital People, Business and Society Issues ; au Corporate Universities and Ac@demies Summit 2012 à Paris sur le thème : Corporate Universities: a unique and valuable lever for changing times.
  • À İstanbul Bilgi Üniversitesi en Turquie le 12 juin 2014.
  • À l’Université d’hiver de la Formation Professionnelle du Centre Inffo, dont elle est membre du Comité Scientifique, le 31 janvier 2014 à Biarritz.
  • À Rio de Janeiro le 31 juillet 2013 lors du congrès Conitec au Stock Exchange Convention Center sur : Réinventer l’Education d’entreprise pour faire face aux enjeux vitaux des personnes, du business et de la Société.

Annick Renaud-Coulon avec Eleonora Jorge Ricardo, Présidente d’Anitec

  • A l’AmCham, la Chambre de Commerce américaine en France, le 12 avril 2012 sur le thème : Corporate Universities: Education and Transformation, Beyond Training, Education and Change Management.

  • Au Chief Learning Officer (CLO) Summit India qui s'est tenu les 19 et 20 septembre 2010 à l'hôtel Royal Meridien de Bombay, Inde, sur le thème : Comprendre ce que sont les Universités d'entreprise.

Kumaar Bagrodia, P-DG de LeapVault et fondateur du CLO Summit India, et Pratapaditya Chakravarty, l'un des principaux concepteurs de l'événement, lui remettent le trophée de Distinguished speaker.

  • 11-13 juin 2008 - Intervention devant les membres de European Club for Human Resources, à l’Ile de Malte où elle a donné une vue d’ensemble ainsi que les tendances du phénomène des universités d’entreprise dans le monde

  • le 5 octobre 2006 conférence au Conseil Economique et Social sur le thème : Quelle formation continue pour les cadres et dirigeants de demain dans la guerre des talents ?
  • Les 22/23 novembre 2005 - Participation à la conférence organisée par le Ministère de l'Energie et des Mines sur le thème des Corporate Universities à Oran.

     

  • 17 février 2005 Conférence organisée par Annick Renaud-Coulon, The European Club of Corporate Universities et le CNAM sur le thème : Universités d'entreprise et monde académique, concurrence ou coopération ?


  • Le 28 janvier 2005 Chez Capital One University pour The Washington Area Corporate University Consortium (WACUC) un réseau d'universités d'entreprises, de responsables d'éducation de l'enseignement supérieur et d'institutions gouvernementales de la région de Washington D.C. USA


  • Corporate University Week organisée par IQPC à Orlando en novembre 2004. Conférence d’Annick Renaud-Coulon intitulée : Branding your Corporate University.









  • 11 et 12 juin 2004, organisation d'un stage de préparation aux oraux des concours d'entrée dans les écoles de commerce pour 55 élèves de prépas du Lycée Bessières, avec la participation de Henri Proglio, PDG de Veolia Environnement et de Serge Moati. Les jurys étaient constitués de cadres dirigeants d'entreprises, de consultants, de jeunes intégrés à HEC, ESSEC et de professeurs du Lycée Bessières.


Annick Renaud Coulon interviewant Henri Proglio …et Serge Moati

  • 25 mars 2004 - Palais de la Découverte. Annick Renaud-Coulon a reçu le Prix des Meilleures Pratiques d'Innovation 2004 par le Centre Création Innovation Entreprise du Conservatoire National des Arts et Métiers et par The European Insitute for Creative Strategies & Innovation.